Notre commune est située sur deux axes routiers importants.

D'une part la RD974 qui reprend le tracé historique de la VIA AGRIPPA à l'époque romaine reliant le Nord-Est et le Sud de l'Europe depuis deux millénaires, et d'autre part l'A31 et ses ramifications permettant la traversée de notre continent en 48h. Par ailleurs, la voie ferrée Rotterdam-Marseille, la RD959 et l'aérodrome du Val d'Is, viennent compléter ces deux voies de communication.

Cette situation géographique ne manque pas de susciter l'intérêt d'entreprises désireuses de s'implanter sur ce site qualifié de stratégique par la direction de groupes importants. La commune a d'ailleurs fait l'objet de nombreuses sollicitations à ce propos. Pour ces raisons, la Covati a retenu dans le cadre de ses statuts, la réalisation d'une Zone Economique prévue à notre Plan Local d'Urbanisme sur une superficie d'environ 100 hectares. Cette zone est située au Nord-Ouest de Til-Châtel à proximité du péage et du district autoroutier. L'étude de faisabilité a conclu à la pertinence du projet, d'autant que plusieurs entreprises avaient déjà manifesté leur intérêt pour ce site.

La création de cette zone, par les emplois et les services qu'elle va générer, représente incontestablement un pas décisif pour le développement économique et social de notre canton et notre commune

 

Le blason de Til-Châtel :      blason.PNG

L'adoption d'un blason communal a été voté lors du Conseil Municipal du 18 décembre 1997.

Description héraldique : c'est une clef de gueule en pal, au panneton haut et tourné à dextre, dans un écu d'or.

Origine des symboles : ce blason représente les armoiries originales des Sires de Til-Châtel. A partir du 13ème siècle, leurs armoiries apparaissant sur leurs salles funéraires et leurs sceaux. La tradition populaire interprète la clef comme celle de la frontière entre la Champagne et le Duché de Bourgogne. A cette époque, les évêques de Langres étaient réputés pairs et ducs du royaume. Les Sires de Til-Châtel, féaux de Langres, se trouvaient aux avant-postes de la Champagne, face aux Ducs de Bourgogne.

 

retour à l'accueil